De manière générale les sciatiques se soignent entre 5 à 9 semaines. Les examens poussés et d’imagerie ne sont pas obligatoire selon le type de sciatique. Par contre en cas de douleurs intenses après divers traitements, il est judicieux de faire des analyses plus approfondies, tel que IRM, Scanner afin de comprendre l’importance du problème.

L’opération chirurgicale devrait être appliqué en dernier recours, quand on observe que les traitements naturelles ou médicaux de rhumatologie semblent pas suffisamment efficace.

On remarque qu’il y a des situations bien précise qui nécessite une intervention chirurgicale. Tel que:

  • Sciatique paralysante, pas possible de faire des mouvements avec votre pied et réduction important de la mobilité musculaire.
  • Douleurs très intenses et violentes qui résiste aux divers médicaments.
  • Troubles sphinctériens, troubles pour uriner et voir incontinence.

Les types d’intervention chirurgicale 

Les imageries sont applicables en fonction du types de sciatique. On répertorie les plus courantes:

La sciatique lié à un canal lombaire étroit, ce qui signifie que les terminaisons nerveuses sont dans un espace réduit. On peut également observer un spondylolisthésis. C’est à dire un glissement de vertèbre par rapport à la supérieure. En effet, ces types de sciatique requière la suppression de la compression nerveuse ainsi que l’ajustement du canal lombaire. Cela peut se faire grâce à des matériaux métallique, et ou greffe osseuse.

Il faut compter environ une hospitalisation de 7-8 jours, qui sera suivit du port d’un soutien lombaire pendant quelques mois.

L’hernie discale, qui est une rupture du cartilage de l’un des disques intervertébraux, souvent L4- L5, S1. La solution dans ce cas de figure, si la méthode naturel n´a pas fonctionné, serait de faire une chirurgie discale mini-invasive, qui requiert environ 2-3 jours d’hôpital. 

Il est également possible de faire une chirurgie endoscopique faite sous vidéo contrôle. Cela permet de réduire la taille des incisions, ce qui permet de réduire le temps de récupération après l’opération.

Comment se passe la convalescence après l’opération ?

On va distinguer différentes phases :

La période de convalescence, se fait généralement chez vous, mais cela peut varier en fonction de votre état. Il est très important de ne pas se stresser et avoir une routine calme. Il faut avoir si possible le support de votre famille et utilise le moins la voiture pour éviter une pression sur le bas du dos.

La phase de rééducation va suivre la période d’opération et consiste à maintenir votre dos grâce à du renforcement musculaire, notamment les lombaires et abdominaux. On attendra environ 1 mois après l’opération pour faire des mouvements et activité plus intenses.

Vous pouvez ensuite reprendre votre activité professionnelle, après une phase de convalescence, de rééducation. Soit environ 4 à 5 mois. Il est important de demander conseil à votre médecin qui pourra vous conseiller en fonction de la dureté de votre travail.

En parallèle, vous pouvez reprendre tout doucement votre activité sportive qui vous permettront de vous rétablir plus rapidement, toujours en faisant le nécessaire pour bien vous échauffer et faire des étirements.

Voici un calendrier général sur la reprise possible de vos activités. Il est nécessaire de consulter votre médecin afin de l´ajuster en fonction de votre état de santé.

Suite à une opération Hernie discale:

Au bout de 45 jours, il peut y avoir une reprise d´activité simple et légère, comme la natation, la marche, le vélo etc…)

Passé les 2 ou 3 mois, on peut tenter de reprendre un entraînement, une activité plus régulière. Puis au bout de 4 à 6 mois, dans cette phase, vous devriez être en capacité de reprendre votre sport de manière habituel.

Suite à intervention pour une spondylolisthésis ou canal lombaire étroit:

Vous pouvez faire des activités plutôt légères au bout de 3 mois

Un peu plus consistante après 4 mois et une reprise normale au bout de 6 mois.

Il faut dans un bon nombre de cas, avoir une suivi ave votre chirurgien et médecin durant la phase de convalescence.