Ramification des nerfs dans le corps humain

Environ 90% de la population sera touchée par un mal de dos à un moment ou à un autre dans la vie. Il est important de vérifier et de rechercher sur les différentes symptômes et causes. Plus spécifiquement, les problèmes de sciatique, hernie discalefont partie des douleurs les plus courantes. Pour faire le bon choix et de vous soigner correctement, vous devez toujours consulter votre médecin traitant ou un spécialiste pour avoir un diagnostic et les causes. Mais également chercher quelles sont les meilleurs pratiques en fonction de votre cas.

En effet, il y a différentes écoles quand il s’agit de traitements, soins médicaux et il est judicieux de se renseigner un maximum afin de choisir un traitement qui est adapté pour vous. Votre santé est importante, et il faut savoir la maintenir. Prenez le temps de lire et de vous documenter, cela vous aidera à prendre les bonnes décisions.

Sciatique.org a vu le jour afin de vous aider à récolter des informations utiles sur le mal de dos, la sciatique, l’hernie discale et partager les expériences d’autres internautes, et également la mienne. Notamment comment j’ai pu me soigner d’une hernie discale, qui aurait du être soigner par opération. Vous aurez l’occasion de comprendre que selon vos symptômes, il y a des solutions naturelles pour vous aider à soulager et réduire progressivement vos douleurs. Il est également judicieux de comprendre comment prévenir les problèmes de sciatique et prendre les bonnes habitudes pour éviter les problèmes de dos.

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est une douleur  située au niveau du membre inférieur  le long du nerf sciatique. Beaucoup de gens l’associent à une lombalgie. La cause majeur de la sciatique  est liée à une hernie discale. Toutefois, de nombreuses autres pathologies peuvent être à l’origine de cette douleur.

La sciatique est connu également sous la définition de névralgie du nerf sciatique. Il s’agit de douleurs sur le trajet du nerf sciatique associées qui provoquent la plupart du temps des douleurs aux  lombaires. C’est ce que l’on appelle une lombosciatique.

Le nerf sciatique est un nerf chargé de gérer la sensibilité et les mouvements d’une partie du membre inférieur. C’est un nerf sensitif moteur. Différentes racines partent  de la moelle épinière. Celles-ci vont jusqu’au canal lombaire qui est défini par les vertèbres. Ainsi, avec les racines des différents nerfs, cela crée une  queue de cheval, baignant dans le liquide céphalo-rachidien.

Le nerf sciatique comporte deux racines majeurs :

  •       la racine L5
  •       la racine S1

Anatomie du  dos

Le dos est constitué :

  •  de vertèbres qui servent à soutenir celui-ci. Le dos peut s’articuler grâce aux articulations des différentes vertèbres;
  • des disques composés d’un noyau entouré d’un anneau fibreux  se trouvent entre les vertèbres. Ils ont pour but d’amortir les mouvements entre les vertèbres.
  • du canal rachidien dans lequel se trouve la moelle épinière et  les racines des nerfs. La moelle épinière s’achève à la fin du rachis dorsal
  • de racines nerveuses en provenance de la moelle épinière, venant des vertèbres ;
  • de ligaments qui maintiennent les vertèbres les unes aux autres ;
  • de muscles qui ont pour but de faire bouger le dos ou le maintenir.

Les symptômes de la lombosciatique

Les symptômes majeurs de la lombosciatique sont les suivants  :

  •       Une douleur  dans le bas du dos et  des douleurs dans le membre inférieur.
  •       Une douleur qui peut être liée  au soulèvement d’un poids important  par exemple
  •       Une douleur plus intense si vous êtes assis, que vous toussez, ou que vous éternuez
  •       Un engourdissement et une faiblesse musculaire que vous ressentez à la jambe et au pied.
  •       Des troubles de la sensibilité avec des  fourmillements au niveau de la jambe ou du pied.
  •       La douleur qui s’atténue si vous vous allongez.

Les autres types  de sciatique

Il existe des formes plus graves, qui ne sont heureusement pas courantes :

  • la sciatique paralysante avec un trouble moteur  au niveau de la jambe
  • la sciatique hyperalgique
  • la sciatique liée au syndrome de la queue de cheval avec atteinte d’autres racines nerveuses. Cela peut occasionner des pertes de sensibilité au niveau de la jambe et du pied
  • des troubles du contrôle des sphincters urinaire  et anorectaux. Ou encore des troubles moteurs des membres inférieurs

Qu’est ce qui engendre une sciatique ?

Dans le cas d’une sciatique, le symptôme le plus courant est une hernie discale

Le disque intervertébral se compose  d’un anneau fibreux et en son centre d’un noyau gélatineux.Si il y a pression ou écrasement, la partie centrale du disque, peut entraîner une hernie discale lombaire.

La douleur est en fait liée à la compression d’une  racine du nerf sciatique qui entraîne une inflammation

Que se passe t-il si un nerf  est compressé par une hernie discale ?

La posture étant mise à rude épreuve lors de la  grossesse, cela provoque souvent des sciatiques. Mais après l’accouchement, celle-ci disparaît dans la plupart des cas.

D’autres causes peuvent aussi entraîner une sciatique :

  • une arthrose des vertèbres lombaires qui rétrécit le canal lombaire appelé canal lombaire étroit ou fait glisser une vertèbre
  • un traumatisme de la région lombaire, une fracture vertébrale de type  traumatique ou un tassement vertébral à cause de l’ostéoporose
  • une maladie inflammatoire du rachis
  • une infection au niveau d’un élément du rachis
  • une tumeur vertébrale ou localisée au sein du canal rachidien

Faut il se faire opérer ?

​​​​​La chirurgie en cas de sciatalgie/cruralgie est la dernière solution, quand les médecins ont prescrit les meilleurs traitements possibles et que ceux-ci n’ont pas donné satisfaction après plusieurs mois. Deux pathologies entraînent obligatoirement une chirurgie :

Perte de force musculaire importante et/ou progressive : signe d’une compression sévère et qui peut entraîner de graves complications au niveau du système nerveux. L’opération doit être effectuée dans les plus brefs délais.

Syndrome de la queue de cheval : il y a aussi une compression sévère dans ce cas de figure. Les racines nerveuses descendent dans le canal vertébral . Les symptômes sont les suivants : anesthésie au niveau de la région génitale, incontinence ou difficulté à uriner/déféquer… C’est une urgence  chirurgicale.

​L’autre situation nécessitant une opération est  l’échec des traitements après plusieurs mois de prise en charge adaptée.

 Les douleurs sont toujours présentes après l’opération, que faire ?

​Vous vous êtes fait opérer et vous avez toujours mal ? Sachez que l’opération retire en fait la compression qui touche la racine nerveuse. Cependant, comme nous vous l’expliquions en début d’article, d’autres complications peuvent être à l’origine de la sciatique. Le nerf sciatique peut être plus sensible à cause notamment de symptômes comme le stress, l’anxiété, etc.

Si vous avez cette douleur  depuis plusieurs années, par exemple, malheureusement elle ne vous laissera pas en paix tout de suite. Même si vous vous êtes fait opérer.

Au bout de combien de temps la douleur disparaîtra ?

Cette durée varie en fonction des individus. En effet, cela est lié aux différents paramètres qui provoquent la douleur. Dans le cas d’une douleur aigüe , alors celle-ci disparaitra rapidement.

​En revanche, si il s’agit d’une douleur chronique, le système nerveux s’est adapté et la douleur mettra plus de temps pour disparaître.En règle général, plus la douleur est ancienne, plus elle persistera dans le temps.La bonne nouvelle, c’est que votre organisme  peut s’adapter et se modifier même si la douleur est présente depuis depuis des années.

Consulter toujours votre médecin et différents spéciales avant de vous lancer dans un traitement.